Apparition et durée des symptômes

Apparition : plusieurs symptômes doivent déjà être présents avant l'âge de 12 ans.

Ce critère indique le caractère développemental du TDA/H, le tableau clinique doit s'exprimer dès l'enfance.

Durée : les symptômes doivent être présents depuis plus de 6 mois.

Ce critère permet d'éviter un diagnostic lorsque l'émergence des symptômes est liée à un problème d'ajustement à court terme (par exemple à la suite d'un événement de vie difficile).

Persistance : les symptômes doivent se manifester dans plusieurs milieux de vie.

La présence des symptômes est donc plus facilement évaluée par des personnes qui côtoient l'enfant dans de multiples contextes ou lorsque des entretiens sont réalisés avec plusieurs informateurs. Par exemple, les enseignants sont souvent bien placés pour évaluer si les difficultés de l'enfant sont significatives par rapport aux pairs (voir rubrique Outils pour une interview de l'enseignant). 

Ce critère permet d'éviter un diagnostic de TDA/H lorsque les difficultés sont liées à la situation. Par exemple, les symptômes peuvent se manifester uniquement à l'école ou la maison, indiquant que la présence de déclencheurs spécifiquement liés à la situation scolaire ou familiale. 

Notons que certaines situations peuvent inhiber ou favoriser la manifestation des symptômes de TDA/H. En voici quelques exemples :

Situations dans lesquelles les symptômes n'apparaissent généralement pas ou sont moins prononcésSituations dans lesquelles les symptômes apparaissent plus souvent ou sont plus prononcés
Nouvelles situations

Contact face à face

Situations très stimulantes (p. ex. jeux vidéo)

Manque de structure

Distraction plus importante

Surveillance moins importante

Situations de “temps mort”

Peu intéressant, monotone

Situations qui demandent un effort de concentration

Situations de groupe

Situations stressantes