Hypothèses alternatives

Plusieurs autres maladies psychiques, psychiatriques et physiques peuvent être confondues avec le TDA/H (diagnostics différentiels) ou être concomitantes (comorbidités). La frontière entre ces deux catégories n'est pas toujours évidente. De plus, c'est souvent la présence de comorbidités, en particulier les problèmes comportementaux, qui poussent les parents à chercher une aide médicale. Il est donc important, dans le cadre du repérage de problèmes de concentration, d'agitation et/ou d'impulsivité, d'être également attentif aux signes des affections ou problèmes suivants (et vice versa): 

Pathologie avec atteinte neurologique

Anomalie chromosomique

Déficience intellectuelle

Epilepsie

Traumatisme crânien

Syndrome X-fragile

Syndrome d’alcoolisme fœtal

Neurofibromatose

Syndrome des jambes sans repos

Troubles sensoriels

Troubles auditifs

Troubles visuels

Troubles psychiatriques

Anxiété

Dépression

Psychose

Troubles de la personnalité

Trouble oppositionnel

Trouble des conduites

Troubles de l’attachement

Trouble de dérégulation de l'humeur explosive

Trouble explosif intermittent

Toxicomanie/Alcoolisme

Syndrome Gille de la Tourette

Troubles envahissants du développement

Difficultés d’apprentissage

Troubles du langage

Trouble psychomoteur

Trouble auditif central

Trouble spécifique des apprentissages

Haut potentiel intellectuel

Déficience intellectuelle

Pathologie somatique

Troubles du sommeil

Troubles thyroïdien

Trouble hormonal

Intoxications 

Hypoglycémie/hyperglycémie

Anémie

Effets secondaires d’une médication (ex: Bronchodilatateurs et antiépileptiques)

Problèmes psycho-sociaux

Abus physique ou négligence

Maltraitance

Famille dysfonctionnelle et/ou carence éducative

Environnement ou orientation inadaptés pour l’apprentissage