Pas de screening universel



Le TDAH est caractérisé par la présence de difficultés attentionnelles associées ou non à des symptômes d’hyperactivité ou d’impulsivité, qui ne sont cependant pas spécifiques au TDA/H.

Un screening universel du TDA/H dans les écoles n’est donc pas souhaitable selon les recommandations nationales et internationales en raison du risque élevé de faux positifs.  

Cependant, on s'attend à ce que les enseignants et les professionnels de première ligne puissent identifier les enfants à risque via une première analyse des plaintes et des difficultés permettant de poursuivre l'investigation.  Selon les recommandations, aucun diagnostic ne doit être fait à ce stade, et le traitement médicamenteux ne doit pas être suggéré.