Plan de prise en charge

Lors de l'étape précédente, un rapport de diagnostic a été établi et précise les éventuelles comorbidités, les forces et les faiblesses, les facteurs de risque et de protection, les besoins fonctionnels et contextuels.

Sur cette base, les priorités peuvent être définies et le plan de prise en charge multidisciplinaire intégré établi10.  

Ces informations peuvent être synthétisées dans la matrice de synthèse téléchargeable via le lien ci-dessous. Cette matrice vise à s'assurer que toutes les facettes sont envisagées et à préserver une vue d'ensemble de la situation de l'enfant/jeune.

Télécharger la matrice

La personnalisation du plan de traitement est essentielle. Les interventions doivent être adaptées à chaque enfant/jeune, en fonction de son âge et niveau de développement, de son niveau fonctionnel dans les différents domaines de développement, de son profil des forces et faiblesses, de sa famille et contexte de vie.

 Les parents, l'école, le centre PMS et les autres personnages importants dans l'entourage de l'enfant/l’adolescent doivent être associés autant que possible à l'élaboration du plan, afin de motiver également tous les membres de l'environnement immédiat de l'enfant à coopérer et à concrétiser le transfert dans la vie quotidienne de l'enfant3,7.

L’objectif principal de toute prise en charge devrait être de :

• Développer le plus de compétences possibles chez l'enfant.

• Aider l'enfant à devenir un adulte capable d'assumer autant de responsabilités personnelles que possible et d'atteindre la plus grande réalisation de soi possible dans un contexte social.

• Aider le jeune et sa famille (parents, fratrie, famille élargie) à s'intégrer à tous les niveaux (scolaire, familial, loisirs).

 

Plus précisément, on cherchera à mettre en œuvre les étapes intermédiaires suivantes afin d’atteindre ces objectifs :

  • Réduire les symptômes du TDA/H qui causent la gêne fonctionnelle3
  • Réduire les conséquences négatives du TDA/H3
  • Traiter les éventuelles comorbidités3
  • Valoriser les talents de l’adolescent9
  • Tenter de prévenir l'apparition de difficultés supplémentaires susceptibles d’être déclenchées par les symptômes du TDA/H

Il est préférable de choisir les objectifs intermédiaires en consultation avec l'enfant et ses parents (éducateurs). De cette façon, ils peuvent travailler sur ce qu'ils ressentent comme le plus difficile à ce moment-là.  Par exemple, il est parfois préférable d'essayer de réduire les symptômes du TDA/H avant de commencer une prise en charge visant le développement des compétences sociales.

La matrice téléchargeable ci-dessus permet :

  • d'établir un plan de traitement avec des objectifs explicites ;
  • de garder une vue d'ensemble. Un choix de traitement peut alors être fait pour chaque objectif choisi ;
  • de revenir sur les objectifs après une période de traitement et d'évaluer ce qui a été réalisé et quels pourraient être les prochains objectifs.