Thérapie cognitivo-comportementale

Les thérapies cognitivo-comportementales permettent d'obtenir un changement de comportement de manière constructive. Ces thérapies visent à pratiquer un certain nombre de techniques de thérapie comportementale spécifiques que nous savons aider les enfants, et en particulier les enfants avec TDA/H, à développer des comportements nouveaux ou différents. Elles nécessitent donc une collaboration étroite avec les parents, et éventuellement l'enseignant ou d'autres membres de l'entourage. 

Les thérapies cognitivo-comportementales présentent un niveau de preuve d'efficacité modéré à élevé. Elles ont un impact positif sur l’impulsivité et le fonctionnement social, mais cela ne semble pas se transférer à l'environnement scolaire, d'où l'intérêt de la collaboration avec l'enseignant. Pratiquées en groupe, elles améliorent le comportement social, mais ont une absence d’effet sur les symptômes de TDA/H.


Par qui?Professionnel de deuxième ou troisième ligne formé aux méthodes cognitivo-comportementales (psychologue, psychothérapeute, pédopsychiatre,...)
Pour qui?- Approche comportementale: l’enfant dès le plus jeune âge (avec les parents)
- Approche cognitive: l’enfant (>8 ans) et l’adolescent
- En collaboration avec les parents pour favoriser le transfert dans la vie quotidienne
Quand y recourir?- Diagnostic de TDA/H
- En présence, ou non, de troubles associés (comportement, habiletés sociales, anxiété…)
Objectifs?- Identifier les schémas de pensée et les modes de fonctionnement de l'enfant / jeune qui peuvent être source de souffrance et de mauvaise adaptation
- Améliorer le fonctionnement social et comportemental, l'affirmation de soi 
- Reprendre le contrôle de ses réactions, favoriser l’autocontrôle, l'autonomie, la tolérance à la frustration
- Améliorer le bien-être émotionnel, l'estime de soi
- Favoriser l'adaptation aux exigences de la vie quotidienne
Procédure?En individuel ou en groupe.

Nécessite du temps et la collaboration des parents/enseignant, surtout pour les plus jeunes.

Nécessite une implication active du jeune.

Contenu:
- Analyse fonctionnelle pour identifier les comportements sur lesquels travailler (maximum 1 ou 2 comportements à la fois, adaptés à l’âge) ;
- Encadrer l’environnement et structurer les journées : promouvoir la routine, la constance, le suivi, viser l’automatisation ;
- Approche comportementale : techniques de conditionnement (systèmes de points ou de jetons, retrait d’attention, time out…), de méthodes de gestion du temps (calendrier, agenda, notes…) ;
- Approche cognitive : techniques de résolution de problème, d’autocontrôle, de gestion du stress et des émotions, de relaxation, de gestion de l'environnement, entraînement des habiletés sociales et de communication efficace (jeux de rôle, modélisation, renforcement social), etc.