Aménagements scolaires

Les enseignants peuvent, en fonction du jeune avec TDA/H  et moyennant le consentement des parents, avoir un accompagnement individuel lors de l'établissement d'un plan de prise en charge pour cet élève. Cela se fait généralement en collaboration avec le(s) thérapeute(s), l’enseignant, le centre PMS, le pôle territorial. 

Sur la base des témoignages de l'enfant, des parents et de l'enseignant, une analyse est effectuée des principaux obstacles au bon fonctionnement à l'école et un plan est élaboré pour y remédier par le biais de mesures de soutien applicables en classe, dans l'environnement scolaire plus large et dans le cadre des devoirs à faire à la maison.

Les aménagements raisonnables, plus ou moins conséquents, auxquels les élèves ayant des besoins spécifiques ont droit selon le décret M (voir aussi la brochure Unia) peuvent être utilisés à cette fin6.

Il est préférable de discuter des mesures planifiées avec les parents et avec le jeune et de les consigner ensuite par écrit. Il est également recommandé de les réévaluer à intervalles réguliers et de les adapter si nécessaire. Une coordination régulière entre les parents, l’enseignant et le jeune est conseillée afin de s'accorder sur les objectifs à poursuivre tant au niveau des résultats scolaires que de l'attitude comportementale.

 

Compte tenu du grand nombre d'enseignants auxquels les jeunes ont affaire dans l'enseignement secondaire, il est important qu'un seul enseignant, assistant pédagogique ou accompagnateur d'élèves assume le rôle de mentor. Un bref contact régulier entre l'élève et le mentor est souhaitable pour établir une relation de travail constructive. Vous trouverez ci-dessous une liste de conseils et d'outils qui vont dans le sens de ces idées. Il faut parfois aller plus loin : comme une recommandation pour un autre type d'enseignement.



Les conseils et aménagements scolaires proposés dans les différentes brochures ne sont pas exhaustifs et ne doivent pas être appliqués de façon rigide, mais être sélectionnés et testés en fonction des particularités de l'élève. Ceux-ci peuvent servir de balises pour engager une réflexion avec l’élève et l’équipe pédagogique. Un accompagnement de l'enseignant est nécessaire pour mettre en place ces aménagements.

Les données scientifiques actuelles montrent que les stratégies scolaires augmentent le niveau de concentration des élèves avec TDA/H. L'effet à court terme des interventions comportementales en classe est limité aux périodes d’intervention, d'où l'importance du maintien de ces méthodes sur la durée.

Par qui?- Spécialiste ou thérapeute de deuxième ou troisième ligne qui participe à la prise en charge
- Centre PMS
- Pôles territoriaux
Pour qui?L’enseignant, en collaboration avec l’enfant/adolescent
Quand y recourir?En première instance lorsque les difficultés de l’enfant impactent son fonctionnement scolaire ou ses apprentissages
Objectifs?- Réduire l'impact des symptômes sur les apprentissages et/ou le vécu scolaire de l’enfant
- Compenser les difficultés de l’enfant
- Motiver l'enfant et stimuler l'autocontrôle
- Éviter de placer l’enfant en situation d’échec 
- Améliorer la relation enseignant-enfant-parents
Procédure?En individuel (concertation avec le centre PMS/thérapeute).

Avec l’accord des parents.

Une ou plusieurs séances selon les difficultés et l’évolution.

Contenu:
- Explications sur le trouble
- Conseils appropriés en fonction des difficultés de l’enfant
- Établir un plan de prise en charge individuel
- Mettre en place les aménagements en classe et pour les devoirs
- Optimiser la communication entre l'école et les parents (favoriser le transfert des acquis et la cohérence de la prise en charge multimodale)
- Réunions de concertation régulières entre l'équipe pédagogique (PMS, enseignant référent), les parents, le jeune et/ou le thérapeute.

Aménagements raisonnables:
La loi sur le handicap permet de proposer des interventions en milieu scolaire (Décret révisé le 7/12/2017). Ces aménagements peuvent également être mis en place dans le cadre du Pass Inclusion. Démarches:
- Obtenir une copie du rapport établissant le diagnostic de TDA/H
- Exprimer clairement auprès de l’enseignant, du CPMS, de la direction les besoins de son enfant
- Mise en place d’une réunion de concertation pour discuter des aménagements à prévoir
- Mise par écrit des décisions prises
- Organisation de réunions régulières (mensuelles,  trimestrielles…)
Liens utiles

Liste non exhaustive
- Outils pour l’enseignant en Belgique : site www.enseignement.be
- Brochure " Aménagements raisonnables " (UNIA) : voir
- Brochure canadienne " Viser le succès " : voir
- Brochure "Propositions d’aménagements à mettre en place en classe selon les difficultés de l’enfant": télécharger